AOÛT

Du 21 au 24 août 2017 – Nébian
Chef de choeur : Rachel Ratsizafy  /  Pianiste : Cédric Chauveau
PRESENTATION

De par son expérience vocale depuis plus de 20 ans Rachel Ratsizafy transmet depuis plusieurs années, aux stagiaires,  une méthode technique et également intuitive où le corps et la voix sont en totale relation. L’apprentissage par mimétisme du Gospel traditionnel et moderne,  la transmission orale et la mémorisation ont une grande place : de ce fait, savoir lire une  partition n’est pas nécessaire pour ce stage et celui-ci est ainsi adapté à tous les niveaux de chant.

Nous travaillerons essentiellement sur les deux mécanismes vocaux (voix de poitrine et voix de tête) et nous apprendrons à « mixer » les deux mécanismes sur « la voix mixte », grâce à un travail sur les voyelles et leurs enchaînements, tout en nous adaptant à l’élève et en travaillant sur l’homogénéité de sa voix, en mécanisme de tête ou de poitrine.

L’ambition de ce stage est d’amener à vivre des sensations uniques et à les exprimer par le chant tout en intégrant les codes et les fondements de cette musique.

Durant le stage, un pianiste professionnel accompagne les chants et le travail vocal. Sa présence permet également d’établir des ateliers distincts : Ils consisteront par exemple à renforcer d’un côté le travail harmonique vu en amont avec l’accompagnement au piano, et d’un autre de développer l’expressivité, la scansion, la respiration et la prise de parole du soliste.

BIOGRAPHIE DES INTERVENANTS

Rachel RATSIZAFY    –     Site internet

 sAvec une expérience de plus de 20 ans en tant que chanteuse de gospel, Rachel se consacre à l’enseignement de cette musique et de son histoire depuis plusieurs années.

Elle a notamment travaillé avec Emmanuel Djob pendant 10 ans au sein de Black & White Gospel Singers.

Tout en gardant la puissance du gospel, elle s’impose également durant toutes ces années comme chanteuse de jazz avec son quartet et se produit lors de nombreux festivals tels que Juan les Pins, Jazz à Saint Germain des Près, Enghien les Bains, Dimajazz, Jazz de St Louis, ARCHEOS Jazz, Jazz en Baie, Eclats de Voix, Rhino Jazz, Lavelanet, Radio-France, Jazz à Domergues, Arênes de Nîmes… Elle a ainsi partagé la scène avec de nombreux artistes de renoms comme Stevie Wonder, The Dixie Hummingbirds, Liz Mc Comb, Rhoda Scott, The Golden Gate Quartet, Gospel pour 100 voix, Didier Lockwood, Ibrahim Maalouf, Monthy Alexander, Craig Handy, Salif Keita, Magic Malik,  Birelli Lagrene…

Depuis 6 ans elle dirige le chœur de Celleneuve qu’elle a créé et anime des ateliers gospel à Sortie Ouest / Béziers. Chaque année elle encadre également des stages d’été de 4 jours permettant au plus grand nombre de s’immerger dans la musique noire-américaine.

A l’année, elle enseigne également le chant par le biais de cours particuliers.

Cédric CHAUVEAU     –    Site internet

VIN_1843 copie

Il découvre le jazz un peu par hasard en 1993 grâce au pianiste Antoine Pinnilla-Munoz, puis intègre des formations de jazz montpelliéraines qui lui permettent d’acquérir de l’expérience assez rapidement.

Avec le Swing Fever 4tet tout d’abord, aux côtés de la chanteuse Virginie Catoire, du contrebassiste Rémi Grenier et du batteur Matthieu Garreau. Parallèlement, avec Virginie Catoire, il se produit régulièrement en duo et enregistre l’album “Solar”.
Il joue avec le contrebassiste Nicola Sabato, le guitariste Dano Heider et le batteur Laurent Rivemales, formation qui s’inspire du répertoire des trios de Ray Brown.
Au sein des Zigjazzeurs, 4tet de la saxophoniste Muriel Pellecuer, avec Mathias Imbert – puis Samuel Hubert – à la contrebasse et Cyrille Calonne à la batterie, il joue un jazz instrumental plus moderne.
Avec la formation du guitariste Jean-Marc Floury, il flirt avec le jazz-rock, aux côtés notamment du batteur Nico Saran.
Avec le saxophoniste et flûtiste Jean-Charles Agou, le répertoire a des accents méditerranéens, parfois aussi “monkiens”.
Il acquière également de l’expérience en piano solo dans plusieurs restaurants.
En 2002, il rencontre le saxophoniste Esaïe Cid avec qui il joue dans le groupe Jazzpel. Il y rencontre la chanteuse Rachel Ratsizafy. Au sein de cette formation, il écume de nombreux clubs de jazz prestigieux (Duc des Lombards, Sunside, Caveau de la Huchette, Baiser Salé, etc), joue sur des scènes de festivals et voyage au delà de l’hexagone.

Depuis 2004, il accompagne également la chanteuse Carole Gabriel, participe à de nombreuses aventures musicales et pédagogiques et intègre la formation du batteur et percussionniste Tony Savannah. Il devient également co-arrangeur au sein du Juliette Pradelle 4tet .
En 2009, il développe sa collaboration avec Rachel Ratsizafy avec laquelle il fonde le Rachel Ratsizafy 4tet. Un premier opus sort en 2012, l’album « Out Of This World » qui reçoit un très bon accueil de la critique.
Cette même année, il participe au projet « Messengers », octet autour de Rachel Ratsizafy, et entre en studio pour enregistrer l’album « Come On », sorti en 2013.

Parallèlement, il développe son trio aux côtés du contrebassiste Nicola Sabato et du batteur Mourad Benhammou, musiciens habitués de la scène parisienne. Ce trio a accompagné le saxophoniste new-yorkais Craig Handy lors d’une tournée en avril 2013. Très actif au sein du Mingus Big Band, souvent entouré des plus grands (Dee Dee Bridgwater, Herbie Hancock, Betty Carter, etc), Craig Handy est connu pour avoir joué le rôle de Coleman Hawkins dans le film « Kansas City » de Robert Altman.

En 2014, avec le Rachel Ratsizafy 4tet, il fait les premières parties d’Ibrahim Maalouf (festival Archeo Jazz 27-06) et Monty Alexander (Festival Jazz au Château de Beaupré), et joue pour le festival Radio France (Domaine d’O Montpellier 15-07 et Mende 16-07).
A noter : Le Rachel Ratsizafy 4tet est “coup de coeur” dans le magazine Jazzman (juin 2014)

CONTENU PÉDAGOGIQUE 

Le stage de Gospel en chorale est accessible à un public n’ayant jamais pratiqué le chant, mais s’adresse également à des personnes d’un niveau plus avancé.

Ayant  une pratique et une expérience de 20 ans de chant à mon actif, (20 ans de scènes  avec des musiciens et chanteurs professionnels confirmés),  je transmets donc depuis maintenant 5 ans aux stagiaires,  une méthode technique et également intuitive où le corps et la voix sont en totale relation. L’apprentissage par mimétisme du Gospel traditionnel et moderne,  la transmission orale et la mémorisation ont une grande place : de ce fait, savoir lire une  partition n’est pas nécessaire pour ce stage et celui-ci est ainsi adapté à tous les niveaux de chant.

Nous travaillerons essentiellement sur les deux mécanismes vocaux (voix de poitrine et voix de tête) et nous apprendrons à « mixer » les deux mécanismes sur « la voix mixte », grâce à un travail sur les voyelles et leurs enchaînements, tout en nous adaptant à l’élève et en travaillant sur l’homogénéité de sa voix, soit en mécanisme de tête soit en mécanisme de poitrine.

L’ambition de ce stage est d’amener à vivre des sensations uniques et à les exprimer par le chant tout en intégrant les codes et les fondements de cette musique.

Je travaille tout au long du stage avec un pianiste professionnel qui accompagne les chants, ce qui nous permet également de travailler sur 1 journée de stage en 2 groupes : un groupe qui renforce le travail harmonique vu en amont avec l’accompagnement au piano, et un  autre groupe développera l’expressivité, la scansion, la respiration et la prise de parole du soliste avec moi-même.

Les 4 journées s’organiseront le matin de 10h à 12h30 puis de 14h à 17h30.

Elles se dérouleront de la façon suivante :

  • Visionnage et écoute de documents vidéos et audios (groupes et choeurs de Gospel mythiques, histoire du gospel et du negro spirituel)
  • Échauffement vocal
  • Technique vocale
  • Travail du répertoire
  • Travail en pupitres puis collectif
  • Travail sous formes d’ateliers en petits groupes.
  • Travail de mise en scène (le 4e jour) pour concert de fin de stage.

Technique vocale et échauffement vocale

Cela consiste à :

  • Renforcer les mécanismes « lourds » et « légers » afin de comprendre le passage de la voix de poitrine à la voix tête et inversement. Ainsi, petit à petit apprendre à mixer la voix et donc arriver à une homogénéité.
  • Exercices rythmiques ludiques : par diverses percussions corporelles, les élèves commenceront à appréhender le rythme et découvriront leur pulsation intérieure. Cette approche du rythme est indispensable pour le répertoire gospel que nous étudierons tout au cours du stage. 

Harmonie chantée :

Chanter en chorale veut dire chanter en polyphonie, en harmonie : nous appréhenderons l’harmonie en passant par des exercices ludiques.

Ces jeux ludiques et spécifiques  permettent au chanteur d’apprendre à conserver sa voix dans l’harmonie et ressentir  dans son corps et à l’oreille les harmoniques  qui se créent  entre chaque pupitre .Cela mène les élèves à  apprivoiser ces deux façons d’écouter sa propre voix mélangée à celle des autres.

Les personnes n’ayant jamais pratiqué le chant n’ont pas l’habitude d’entendre le son de leur voix et en ont souvent peur. Ils ont peur du regard de l’autre et se jugent en permanence. Cette technique leur permettra donc de « vocaliser » sans se poser de questions et de consolider leur appareil vocal au fil des cours. 

Travail du répertoire :

5 à 7 chants sont travaillés tout au long de ces 4 jours.

Les stagiaires étudieront des chants binaires (1er jour et 2ème jour) et ternaire (3e jour) : le texte, le groove des mots, le travail de l’anglais sur un répertoire aux rythmes Gospel et Africains.

Nous aborderons également un chant a cappela, sans aucun support musical.

Travail des solos :

Il est important de commencer à « prendre la parole » devant la chorale et de pouvoir appréhender la place de « soliste » : les élèves travailleront  l’art de l’improvisation Gospel, à savoir les « appels », le « drive », l’improvisation textuelle et mélodique.

Mise en scène :

Le 4e jour, les stagiaires apprendront à chanter avec un micro et à se mouvoir sur scène lors  de la préparation du concert de fin de stage.

INFORMATIONS

Situé sur un promontoire dominant la moyenne vallée du fleuve Hérault, au milieu des vignes et de son parc arboré, le Domaine de la Tour est un lieu propice à la détente et au partage. Cet ancien domaine viticole est un lieu remarquable de rencontres et d’échanges pour tous les esthètes passionnés par l’art et la culture puisqu’il organise toute l’année des événements culturels (festival de musique, opéras, expositions, découverte de patrimoine …)

Les repas du midi sont pris en charge à base de produits essentiellement locaux puisque nous avons, à quelques kilomètres, une ferme agricole bio qui assure la livraison de bons produits de saison.

Egalement, le dernier soir, après la représentation, un repas est proposé et compris dans le coût du stage. Nous nous retrouvons alors sur le perron de cette belle battisse, pour partager un repas copieux et élaboré avec goût par l’association du Domaine de la Tour et clôturer ainsi, dans la bonne humeur, ces 4 jours partagés.

Un accueil professionnel et sympathique, un lieu calme et verdoyant, un bel espace de travail et un parc immense pour les moments de détente. Vous pourrez ainsi, après le déjeuner, vous mettre à l’ombre d’un grand arbre pour improviser une petite sieste avant la reprise…

Tarifs (possibilité de prise en charge AFDAS)

Stage + repas du midi inclus + repas de fin de stage : 360 euros

Hébergement (Optionnel) :

Le domaine possède un étage avec des chambres individuelles ou collectives. Les sanitaires sont collectifs. Une cuisine équipée / salle à manger collective est à votre disposition pour vos petits déjeuners et repas du soir. Vous trouverez, à 5mn en voiture, à Clermont L’Hérault, un supermarché et des commerces.

Hébergement en chambre partagée 2 ou 3 personnes  : 20 euros / personne

Hébergement en chambre individuelle : 40 euros / personne

Horaires

10h30 à 12h30 puis de 14h30 à 17h30.

Lieu

Domaine de la Tour
34800
NEBIAN
FRANCE

http://www.domainedelatour34.fr/